Coût de la santé : épargner les Français

Le gouvernement vient d’annoncer par le biais de la ministre de la Santé la réforme du financement de la Sécurité sociale. Cette mesure vise avant tout à limiter le coût des soins pour la population française.

Cumul de la dette de la Sécurité sociale

En 5 ans, le déficit de la Sécurité sociale a atteint la bagatelle de 90 milliards d’euros même si plusieurs mesures comme les déremboursements et les franchises ont été instaurées par l’Etat français.

Pas d’annulation des mesures restrictives déjà en place

Les déremboursements et les forfaits non remboursés ne seront plus à l’ordre du jour dans le futur. Malgré cette décision, le gouvernement actuel ne compte pas les affranchir sauf dans le cas du droit de timbre de 30 euros demandé aux bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat.

Les autres solutions au déficit de la Sécurité sociale

Solutionner les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins libres est également une bonne mesure permettant de réduire le déficit de la Sécurité sociale. Le gouvernement propose également la valorisation des zones rurales et les quartiers défavorisés auprès des futurs médecins afin de combler les déserts médicaux.