Le cannabis thérapeutique : plus efficace ?

Le dronabinol plus efficace que le cannabis naturel

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le cannabis est utilisé pour le traitement de la douleur. Pour ce faire, le patient peut fumer du cannabis thérapeutique ou prendre des comprimés synthétiques : le dronabinol. Si les deux méthodes sont efficaces contre les douleurs, les chercheurs américains ont découvert que l’action thérapeutique du dronabinol dure plus longtemps que celle d’un joint. Pour réaliser l’expérience, les chercheurs ont fait appel à 30 fumeurs réguliers de cannabis. Pendant 2 semaines, on leur a demandé de fumer du cannabis et à prendre des comprimés ou des placébos chaque jour. Bien évidemment, ceux qui ont fumé du cannabis ou avalé du dronabinol toléraient mieux la douleur que ceux qui ont consommé des placebos. Cependant, l’effet de la version synthétique dure plus longtemps que celle du cannabis naturel. En plus, la dépendance est moins importante.

Les autres antalgiques

Il faut savoir que le cannabis synthétique est employé en chimiothérapie pour traiter les nausées, pour le traitement de l’anorexie chez les sidéens et pour faire face aux douleurs musculaires. En parlant justement de son pouvoir antalgique, il est à préciser que les médicaments anti douleurs sont classées en trois catégories selon la puissance d’action. Les antalgiques niveau 1 servent à atténuer les douleurs légères ou modérées. On cite notamment l’aspirine et les anti-inflammatoires. Ceux du niveau II sont utilisés pour les douleurs modérées ou sévères. Il s’agit de la codéine et du tramadol. Enfin les antalgiques niveau III sont dédiées aux douleurs intenses, il s’agit notamment de la morphine et des dérivés de l’opium.

La prise en charge des médicaments par l’Assurance maladie

Les antalgiques sont des médicaments remboursés par l’Assurance maladie s’ils sont prescrits par un professionnel santé notamment un médecin ou encore un chirurgien-dentiste. Il faut aussi que l’ordonnance comporte la posologie et la durée du traitement. Cependant, il est à préciser que le taux de remboursement dépend de la couleur de l’étiquette sur la boite : un taux de remboursement de 100% si l’étiquette est blanche barrée, 65% si elle est blanche simple, 30% si elle est bleu clair et 15% si elle est orange. Il est par ailleurs conseillé de privilégier les médicaments génériques pour que les remboursements soient plus importants.

La prise en charge par une complémentaire santé

Pour que la prise en charge des antalgiques et autres traitements médicamenteux soit le maximum possible, il est conseillé de souscrire une complémentaire santé qui présente une prise en charge élevée sur le poste pharmacie. Si votre mutuelle propose la carte tiers-payant pour la pharmacie et si l’Assurance maladie vous accordent aussi le tiers-payant, cela signifie que vous n’avez pas à débourser les parts pris en charge par ces deux organismes. Par contre, vous devez payer la participation forfaitaire. L’utilisation d’un comparateur mutuelle pharmacie est plus que recommandé pour choisir plus facilement son contrat.